Le 3 avril 2015 les élèves du Master 1 Métiers de la Mode et du Textile ont eu l’opportunité de rencontrer Nathalie Lebrun, l’actuelle directrice générale de San Marina, entreprise Marseillaise nationalement et internationalement connue.

Mais avant de parler de la marque faisons un petit aparté pour dire que Mme Lebrun nous a montré qu’une carrière dans le milieu de la mode pouvait être très variée ; autant sur l’aspect du poste occupé que sur le type d’entreprise. En effet elle a démarré en tant que chef de produit dans la lingerie puis a travaillé plusieurs années dans des maisons de haute couture avant d’acquérir son poste actuel. Son parcours, qu’elle nous a livré avec engouement et sincérité, nous a enthousiasmés! Concentrons nous maintenant sur SAN MARINA, entreprise créée en 1981 à l’initiative de Michel Scotto avec un concept simple et innovant pour l’époque : des boites empilées et des stocks visibles afin que chaque cliente puisse se servir d’elle-même.

Aujourd’hui le concept a évolué et San Marina occupe une place importante sur le marché français (240 boutiques) mais aussi sur le marché étranger (23 boutiques). Les maitres-mots de la marque sont OPTIMISME, SAVOIR-FAIRE, ACCESSIBILITE, ORIGINALITE, SOLEIL et AUDACE. Avec ses 500 modèles par saison San Marina ravit les fashionistas mais également les femmes plus sobres et classiques. Les hommes ne sont pas en reste avec environ 200 modèles par saison et on trouve également depuis peu une collection enfant.

La marque a 2 principaux enjeux à relever : continuer d’accroître le nombre de boutiques en France et à l’étranger et également mettre en place le nouveau concept de boutique (déjà présent dans certaines boutiques en Île de France) totalement en adéquation avec l’image « solaire » de la marque et son « esprit riviera » qui lui est cher.
Plus de 30 ans après sa création, l’entreprise a donc bien évolué tout en gardant son ADN méditerranéen qui l’a rendue si célèbre.

Sophie Agostino