Lancée le 6 octobre 2016, c’est à Dubaï que la 3ème édition de L’Arab Fashion Week s’est tenue.

Durant cinq jours, 20 Maisons de mode issues de 10 pays arabes ont revisité le style occidental pour l’adapter aux coutumes orientales et nous présenter leurs collections Printemps-Eté 2017.

Cette troisième édition nous donne véritablement l’opportunité de repérer les créations d’un nouveau marché où la mode dépasse toutes les frontières culturelles, nous offrant ainsi, des collections d’un nouveau genre dans un style casual plus distinctif et  insistant, et cela, tout en s’inspirant des valeurs culturelles de ses créateurs.

Ce concept original, aussi connu sous le nom de Ready Couture,  se martèle autour du prêt à porter haut de gamme et de la haute couture, une manière innovante de présenter des collections destinées aux prospects du monde arabe.  Un monde où la mode et l’innovation ont leur place et le font savoir !

Rad Hourani, créateur de mode Canado-Jordanien, l’a bien compris. En brisant les limites du genre, il a proposé pour la première fois au Moyen-Orient une collection unisexe, un défilé inédit qui a su marquer les esprits.

Les yeux habillés d’une paire de lunette de soleil, les mannequins Hommes et  Femmes ont défilé avec une apparence androgyne, vêtus d’épais drapés qui englobaient leurs silhouettes, ils diffusaient au travers de la collection une vision neutre de l’unisexe où les limites imposées par le genre et l’origine n’ont plus raison d’exister.

sans-titre

 

Quant à  Leen Shieshaky, accompagnée de sa mère Suzan Farhoud, elles ont choisi de nous présenter des femmes indépendantes, habillées de jeans moulants, de jupes courtes et chemises transparentes;  laissant entrevoir le corps d’une femme libérée, au travers de tenues traditionnelles du Golfe, repensées dans une collection Out of the Garden. Un cocktail qui mêle habilement la modernité et l’élégance.

l

 

La touche vintage de la styliste Lamya Abedin, s’est également faite remarquer pour l’occasion. Dans une collection Voyage au Carnaval, inspirée du Carnaval d’Australie, elle  combine collerettes et sequins avec les bonnes mœurs de la culture du Monde Arabe. Ses mannequins arboraient leurs fières allures, enveloppés dans des robes et des jupes fluides à dentelle et broderie,  mais aussi en jacquard et brocart. Accompagnés d’accessoires en tout genre : ceintures,  chapeaux et sacs à main; le corps des mannequins est resté conforme aux attentes de la clientèle présente lors du défilé. Sans oublier les pièces de robes de mariée également inspirées par le thème  carnaval, qui ont sublimé la collection.

arab-fas


Léva LARBI