Mode In Marseille

Le blog des étudiants du Master Métiers de la Mode et du Textile

Catégorie : CONFESSIONS D’UN FASHION STUDENT (Page 1 sur 2)

Rendez-vous du Lundi: Témoignages anciens étudiants

4

Audrey Coupé Assistante chef de produit American Vintage Diplômée 2014

 

Bonjour, pourriez-vous vous présenter brièvement ?

Je m’appelle Audrey Coupé, j’ai 27 ans (enfin bientôt).

Pourquoi avoir fait le master mode ?

J’ai toujours été attirée par le commerce. La mode et plus particulièrement le textile sont des domaines qui me plaisent. Le master mode était l’occasion d’approfondir mes connaissances acquises en DUT mais dédiées à la mode. Il s’agissait à l’époque d’une formation récente soutenue par la MMMM et dont le réseau professionnel ne faisait que s’étendre.

Qu’est-ce que vous avez appris ?

Beaucoup de choses ! Mais je dirai que les cours de tendances, de matières, CRM sont celles qui m’apportent le plus dans mon travail au quotidien.

Quelles études précédant le master avez-vous effectuées ?

J’ai obtenu mon BAC ES en 2008. J’ai intégré le DUT Techniques de commercialisation à Marseille dans lequel j’ai effectué ma 2ème année en alternance aux Galeries Lafayette. Plutôt hésitante quant à mon devenir, j’ai décidé d’opter pour une formation générale et j’ai donc fait une Licence Economie Management Option Economie. Désireuse de perfectionner mon anglais, j’ai pris la décision de prendre une année de césure. J’ai travaillé 8 mois en tant que conseillère cliente chez SOLARIS afin d’économiser suffisamment d’argent nécessaire à mon projet. Et j’ai ensuite débarqué à Londres. Là-bas, j’étais serveuse et barmaid pendant 4 mois. Ayant décroché ma place au sein du MASTER MODE et TEXTILE, j’ai avec émotions quitté Londres pour intégrer le master en Septembre 2012

J’ai réalisé ma 1ere année à Aix et mon stage en Australie. La deuxième année, j’ai obtenu un stage en tant qu’assistante chef de produit. Je suis donc en poste dans cette entreprise depuis plus de 3 ans (stage compris).

Quel travail exercez-vous actuellement ?

Je suis depuis Mars 2016 en charge de la formation produit équipe terrain. Avant, j’étais assistante chef de produit puis chef de produit junior Maille & Chaine et trame. Je passe 90% de mon temps sur le terrain en France et à l’international pour former les équipes de vente à notre marque, à nos collections.

Missions principales :

– Rédiger les supports de formation et créer de nouveaux outils

– Communiquer l’ensemble des informations relatives aux produits et aux équipes de vente

– Former les équipes de vente à la marque, l’ADN, l’offre globale, les spécificités produits …

– Assurer le suivi de l’apprentissage sur chaque point de vente

– Accompagner le développement des indicateurs de performance des points de vente – Réaliser des analyses statistiques

– Assurer l’ensemble des retours aux services Produit/Style/Modélisme afin de faire progresser l’offre

5

Alice Valat Stage DIOR Homme Visual Merchandising, 25 ans, originaire de Marseille !

Pourquoi avoir fait le master mode ?

J’ai toujours voulu travailler dans le secteur de la mode et du luxe. La qualité de la formation m’a conforté dans mon choix. J’ai été tout de suite séduite, je me suis trouvée épanouie. Les différents enseignements font écho à ma sensibilité et répondent à mon envie de pluridisciplinarité.

Qu’est-ce que vous avez appris ?

Les métiers du secteur de la mode demandent beaucoup de rigueur, de polyvalence, de dynamise, de créativité et d’esprit d’analyse. La formation et le corps enseignant nous permettent de développer toutes ces compétences pour être efficaces sur le marché de l’emploi.

Quelles études précédant le master avez-vous effectuées ?

Après un bac L je décide de suivre mon chemin littéraire et m’oriente vers un BTS communication. Deux années riches et formatrices qui m’ont permis de découvrir la communication et le marketing. Par la suite, j’ai souhaité me spécialiser dans la mode en intégrant le Bachelor commerce de la mode et de l’industrie du luxe à Toulouse à l’université III. Ce qui m’a permis de décrocher mon Bachelor et ma maîtrise. J’ai continué mon cursus à Marseille à la maison méditerranéenne des métiers de la mode.

Pourriez-vous nous parler de votre stage de 6 mois ?

Actuellement je suis en stage chez Christian DIOR Homme au département Visual Merchandising en tant qu’assistante Visual Merchandiser Europe / Moyen-Orient. Mes missions s’organisent autour du point de vente :

– participer activement aux display sur l’ensemble des boutiques parisiennes

– participation aux display pour la mise en place des showrooms de vente

– assister l’équipe VM dans la réalisation de newsletters et reporting

 

Marion Jourdan

Rendez-vous du Lundi : confession d’anciens étudiants

nav

Cédric Navarro chef de projet marketing PANDORA, diplômé en 2015

Cédric Navarro, 29 ans, originaire du Var, père espagnol et mère britannique.

En quelle année avez-vous effectué le master ?
J’y ai postulé une première fois en 2013. J’y ai repostulé en 2014, j’ai été diplômé avec mention l’année dernière.

Pourquoi avoir fait le master mode ?
La mode m’a toujours intéressé comme univers. Cependant, n’ayant pas la fibre créative je m’interdisais l’accès à cet univers. Puis j’ai découvert ce master qui dévoilait toutes les fonctions qui permettaient à ce domaine économique d’être ce qu’il est.

Qu’est-ce que vous avez appris ?

L’exhaustivité des domaines que la mode peut couvrir. une découverte de chacun d’entre eux. La gestion de projets et le travail en équipe ont été vraiment formateurs.

Quelles études précédents le master avez-vous effectuées ?
Bac STG, puis maîtrise d’histoire de l’art et licence d’économie et gestion des entreprises.

Pourriez-vous nous parler de votre stage de 6 mois ?
J’ai intégré la marque PANDORA en tant que stagiaire coordinateur multimarque dans le département commercial.
Les principales tâches :

– analyses de chiffres quotidiens, hebdomadaires et mensuels.

– organisation des réunions commerciales mensuelles et séminaires.

– pilotage de projet dans les 250 bijouteries multimarques de la marque sur le territoire français.

– points référents de données multimarque lors de lancement de projets transverses.

Quel travail exercez-vous actuellement ?
Je suis coordinateur et chef de projet marketing chez PANDORA. En charge :

– des opérations marketing nationales, chef de production des visuels de campagnes en boutique (coordination VM).

– de l’implantation de nos 7 collections par an sur nos 71 boutiques PANDORA, nos 18 corners grands magasins et 250 bijouteries multimarques.

– de la gestion des campagnes d’affichage sur le territoire et support aux médias nationaux (presse nationale, TV, cinéma).

– du développement et de l’adaptation des projets marketing mondiaux au niveau local.

man

Manon Serra, blogueuse professionnelle, community Manager, diplômée en 2016

Pourquoi avoir fait le master mode ?
J’ai fait le Master pour poursuivre mes études avec une spécialité mode, j’ai fait une école de commerce (kedge Bs School) avant d’intégrer le master

Pourriez-vous nous parler de votre stage de 6 mois ?
Je ne suis peut-être pas le bon exemple pour mon stage car je suis l’un des cas de figure où mon stage ne s’est pas bien déroulé.. Du coup j’ai intégré une fonction Webmarketing chez American Vintage, j’ai quitté le stage au bout de deux mois, car il ne correspondait pas à mes attentes.

J’ai finalement intégré l’entreprise Maison Close pour la partie Community Management, j’ai beaucoup aimé ce stage qui m’a beaucoup appris et m’a permis d’être autonome, c’était une création de poste, du coup il y avait tout à faire, ce qui est très intéressant et enrichissant comme expérience ! J’étais dans une petite structure j’ai pu donc approfondir certaines connaissances dans d’autres domaines comme les relations presses, ou sur la fonction chef de produit.
Pour les missions réalisées:

– Création du contenu pour tous les réseaux de la marque

– Mise en place d’une stratégie de communication digitale

– Partenariats influenceurs

Quel travail exercez-vous actuellement ?
Suite à ce stage, j’ai crée ma propre entreprise, j’exerce deux métiers à la fois :
Blogueuse Professionnelle, je travaille avec des marques afin de les mettre en avant sur mes différents réseaux sociaux et sur mon site notamment Sun Valley, Lpb Woman, Kiabi, Fittea, Glossy Box, Panier des Sens, La Halle, Galeries Lafayette, Printemps, Les terrasses du Port, New Look, Asos, Boohoo…

Community Manager (je suis community Manager pour des structures de différentes tailles à Marseille, j’offre différents services qui sont tous liés à la communication digitale : référencement SEO, création de contenu, organisation d’évènements, partenariat blogueurs….)

Le nom de blog est : cquoilamode.com

MARION JOURDAN

13313746_10209546298317061_1838984653_o

Confessions d’Ellie stagiaire chez Envie de Fraise

Chaque semaine, nous vous présenterons le stage de fin d’études d’un élève en Master 2 sous la forme d’une mini-interview: Un moyen de vous – et de nous – donner une vision d’un métier, mais aussi d’un service, et d’une entreprise.

Ellie – Acheteuse & Assistante Chef de Produit chez Envie de Fraise.

Quelles sont tes missions ?

Je suis Acheteuse et assistante Chef de Produit pour la marque Envie de Fraise. C’est une marque française de prêt-à-porter pour futures et jeunes mamans sur internet.

Ma mission principale consiste à chercher de nouveaux fournisseurs, les contacter et négocier les achats au meilleur prix. Je suis en contact permanent avec nos fournisseurs. Je suis également en charge du réassort pour les achats de produits finis.

Je travaille également en collaboration avec la Chef de Collection sur tout ce qui est création des plans de collection. Nous faisons du bench, de la recherche de matières, d’imprimés, de couleurs et de coupes pour la nouvelle saison. A l’aide d’Illustrator et Photoshop, je suis en charge de dessiner les modèles de la collection enfant ainsi que de mettre à jour tous les autres plans de collection.

Je travaille également avec l’équipe créa pour l’organisation des shootings photos. Je créé la shooting liste des tenues qui doivent être photographiées afin de les mettre sur le site internet et j’assiste l’équipe photos le jour du shooting puisque l’équipe produit connait mieux les vêtements qu’eux (leur nom, comment les porter, etc.)

Je suis également amenée à créer les lookbooks de présentation, sur InDesign, pour le B2B. Lorsque nous avons des réunions de présentation avec nos clients B2B, nous leurs présentons ce catalogue pour qu’ils puissent plus facilement faire leur sélection.

Depuis peu, nous avons ouvert la première boutique en propre de la marque. Avec la Chef de Collection, nous nous occupons du merch et du réassort de la boutique.

Enfin, je m’occupe également des analyses de vente chaque semaine ainsi que des avis clientes. Le but étant de voir quels produits marchent bien ou moins bien (par rapport aux semaines précédentes ainsi qu’à l’année précédente) afin d’en informer l’équipe marketing s’il faut pousser des produits sur le site ou bien l’équipe production s’il faut modifier des produits afin de les améliorer.

Quelle est la tâche qui jusque là t’as le plus plu ? 

Jusqu’ici ce qui m’a le plus plu a été la recherche de nouveaux imprimés et couleurs pour la prochaine collection hiver ainsi que la création du plan de collection enfant.

Quel est ton avis sur ce stage pour le moment ?

Ce qui est bien avec ce stage c’est que cette entreprise est à taille humaine. Il m’a donc permis de toucher un peu à tout et d’apprendre très vite puisque le poste que j’occupe a des missions très variées. C’est également une chance d’avoir des missions en autonomie et avec des responsabilités comme celles que l’on m’a confiées. Mon stage me conforte totalement dans l’idée de devenir Chef de Produit.

Merci Ellie !

13313746_10209546298317061_1838984653_o

13262215_10209493177709079_2027544414_o

Confessions de Christine stagiaire chez Armenak

Chaque semaine, nous vous présenterons le stage de fin d’études d’un élève en Master 2 sous la forme d’une mini-interview: Un moyen de vous – et de nous – donner une vision d’un métier, mais aussi d’un service, et d’une entreprise.

Christine  –Assistante web-marketing et communication chez Armenak.

Quelles sont tes missions ?

Dès le début de mon stage, je suis considérée comme assistante web-marketing et communication au sein de la marque pour laquelle je travaille, Armenak Chausseur.

Avec ma responsable nous travaillons sur la gestion du site internet www.armenak.fr : création de contenus, mise en ligne des modèles de la nouvelle collection, création d’articles mode pour le E-Mag…

Dès le matin, je contrôle les commandes passées la veille après mon départ, je dois mettre minutieusement les stocks à jour sur le site web.

J’ai également comme mission de gérer la relation client (CRM), campagnes e-mailing, vente à distance…

Par la suite, j’ai en charge la gestion des réseaux sociaux et tout ce qui en découle à savoir alimentation de ceux-ci (Facebook, Instagram, Tweeter et Pinterest), je mets aussi en place des stratégies de référencement.

La partie ludique dans ces missions est la création de visuels utilisés pour les réseaux sociaux. Je peux donc mettre à profit mes compétences avec des logiciels de retouche photos tels que Photoshop, Illustrator etc…

La plus-value de mon stage, est que je suis considérée comme une véritable employée, j’ai donc une participation active aux prises de décisions stratégiques concernant le site internet. Mais également au niveau de la communication offline et online.

A la fin de chaque mois, j’ai en charge l’analyse des retombées quantitatives et qualitatives autour du site internet et des réseaux sociaux.

Quelle est la tâche qui jusque-là t’a le plus plu ?

J’apprécie beaucoup la partie communication, lorsque nous choisissons, par exemple, les modèles de chaussures, ou les visuels qui seront publiés dans des magazines tels que Marie-Claire, ou le Côte Magazine. J’ai pu assister également au shooting de la campagne Printemps-Eté 2016 !

De plus, j’ai la chance de pouvoir travailler dans l’univers du luxe, ce qui me permet de donner une suite logique à mes précédentes études et expériences.

Quel est ton avis sur ce stage pour le moment ?

Je suis ravie de pouvoir effectuer mon stage au sein d’Armenak Chausseur, j’ai apprécié qu’ils me fassent confiance dès le début, et par-dessus tout, qu’il me considère comme un élément de leur entreprise, non comme une simple stagiaire. J’ai encore des points à améliorer, et des choses à apprendre, ce qui est très motivant pour la suite.

Enfin, j’ai l’occasion d’avoir une vision globale et complète du E-Marketing, ce qui conforte mon envie d’évoluer dans cette branche, et pourquoi pas d’évoluer dans mon entreprise !

MERCI CHRISTINE !13262215_10209493177709079_2027544414_o

13214641_10209437232790491_23804326_o

Confessions de Cédric stagiaire chez Pandora

Chaque semaine, nous vous présenterons le stage de fin d’études d’un élève en Master 2 sous la forme d’une mini-interview: Un moyen de vous – et de nous – donner une vision d’un métier, mais aussi d’un service, et d’une entreprise.

Cédric  Coordinateur commercial wholesale affilié au réseau de distribution en multimarques de Pandora France.

Quelles sont tes missions ?

Mes missions sont scindées en deux voire trois parties :

  • Assistant de direction commerciale : supervision des réunions commerciales mensuelles, gestion administrative des ouvertures et fermetures de comptes, bras droit du directeur commercial wholesale 
  • Finance : analyses de données chiffrées quotidiens hebdomadaire et mensuel Analyse quantitatives de retombées d’opérations marketing
  • Gestion de projet : participation à l’établissement du plan stratégique à 2018. Établissement et mise en place de la charte de distribution wholesale en plus d’un projet amélioration de la vie au bureau en refaisant une partie de la deco’ du siège et en mettant à disposition du personnel du siège une salle de repos avec bibliothèque

Quelle est la tâche qui jusque là t’a le plus plu ? 

Je suis le lien entre les opérations commerciales sur le terrain et la stratégie en siège France. La coordination permet l’opportunité d’être sur tout les projets transversaux donc d’interagir avec tous les départements. Et comme le coordinateur est le point pivot de l’opérationnel, mon avis sur l’intérêt et la faisabilité des opérations est toujours demandé.

Quel est ton avis sur ce stage pour le moment ?

Je suis ravi du stage Il me permet de toucher à tout et très responsabilisant cela confirme ma volonté d’être chef de projet.

Projet : participation au développement d’un CRM b2b avec la mise en place process de remontée automatique des chiffres en bijouteries multimarques. Enfin la mise en place d’un suivi de facturation entre le service formation et le personnel terrain formé.

MERCI CÉDRIC !

13214641_10209437232790491_23804326_o

Confessions de Salma stagiaire chez Uncle Jeans

Chaque semaine, nous vous présenterons le stage de fin d’études d’un élève en Master 2 sous la forme d’une mini-interview: Un moyen de vous – et de nous – donner une vision d’un métier, mais aussi d’un service, et d’une entreprise.

Salma  – Assistante Directeur des Achats chez Uncle Jeans, Marseille.

Quelles sont tes missions ?

  • Participation aux collections : Afin de faire la sélection des looks à mettre sur le site web Uncle Jeans, le choix se fait en fonction des ventes en N-1. Il faut se poser la question « à qui s’adresse la marque ? », et l’adapter à la clientèle existante. L’objectif est aussi d’acquérir de nouveaux clients, d’où un achat diversifié et ciblé.
  • Suivi et saisie des commandes : Une fois validée, la commande doit être saisie sur une matrice afin de l’intégrer sur le système qui permettra de réceptionner les articles ; un plan de financement est établi à ce moment afin de procéder au paiement.
  • Reporting des ventes : Les KPI (comprenez Indicateur Clé de Performance) permettent de connaître ce qui se vend par catégorie de produit et de famille, le taux de sortie par marque et par produit. Ce reporting est communiqué au service marketing pour prévoir des stratégies spécifiques pour pousser un produit ou toute une marque.
  • Analyse des répartitions des ventes et du stock : Les ventes permettent de connaître la rotation du stock, faire des prévisions sur les achats de la collection N+1 et mettre en place des stratégies commerciales pour pousser des produits à faible rotation.
  • Mise en place des budgets pour la saison SS17, l’historique des ventes de la marque et le stock résiduel sont la base d’une mise en place de prévisions d’achats.
  • Établissement de plan de collection.

Quelle est la tâche qui jusque là qui t’a le plus plu ? 

Ce que je préfère faire le plus c’est l’analyse des ventes et du stock qui me permettent d’avoir une meilleure visibilité chiffrée du business. La partie qui m’a vraiment plu dans ce stage est la participation aux achats, où j’ai pu découvrir les marques, leurs univers et les thèmes qu’ils proposent ; ceci m’a permis de connaître les tendances en temps N-1

Quel est ton avis sur ce stage pour le moment ?

J’ai énormément appris jusqu’à présent, tant au niveau des processus d’achats, que des tâches administratifs ou encore au niveau des produits ; j’ai acquis une meilleure visibilité sur le positionnement des marques, mais aussi sur le comportement des consommateurs dans le e-commerce.

MERCI SALMA !

13052707_10209286033250597_51620487_o.png

Confessions de Manon stagiaire chez Maison Close

Chaque semaine, nous vous présenterons le stage de fin d’études d’un élève en Master 2 sous la forme d’une mini-interview : Un moyen de vous – et de nous – donner une vision d’un métier, mais aussi d’un service, et d’une entreprise.

Manon – Community Manager chez Maison Close.

Après un premier stage « difficile » j’ai intégré un deuxième stage en tant que Community Manager au sein de la marque de lingerie de luxe Maison Close.

Avant mon arrivée, la marque n’alimentait pas régulièrement ses réseaux sociaux et n’utilisait pas les bons contenus pour communiquer, ma mission consiste donc à veiller à ce que la marque soit visible sur internet.

Internet et les réseaux sociaux sont primordiaux pour le développement d’une marque de nos jours et permet d’être plus proche de sa clientèle et de la fidéliser plus  facilement.

Quelles sont tes missions de stage ?

Tous les jours je fais de la veille sur internet afin de trouver du contenu de qualité et alimenter nos réseaux sociaux. En tant que Community Manager je suis aussi très proche de la clientèle et je reste très connectée aux réseaux afin de répondre au plus vite aux questions des clients.

Je m’occupe également des partenariats, avec les influenceurs notamment instagram, pour toujours développer la visibilité de la marque. Enfin pour être visible auprès d’autres prospects, il faut être très actifs sur tous les réseaux sociaux et ne rien laisser au hasard.

Quel est ton avis sur ce stage pour le moment ?

Ce stage est très formateur, je bénéficie de beaucoup de liberté dans mes missions. Mon blog m’a permis d’avoir plusieurs compétences dans ce domaine, ce stage complète mes connaissances et affirme mon choix de continuer dans cette branche.

Je pense que pour conclure, je pourrais vous conseiller de ne pas rester bloqué dans un stage qui ne correspond pas à vos attentes, celui-ci doit en effet, vous aider à trouver votre voie et à vous créer une expérience enrichissante pour l’avenir.

MERCI MANON !

13052707_10209286033250597_51620487_o.png

12999593_10209229158828772_699579321_o

Confessions d’Astrid Stagiaire chez Smallable

Chaque semaine, nous vous présenterons le stage de fin d’études d’un élève en Master 2 sous la forme d’une mini-interview : Un moyen de vous – et de nous – donner une vision d’un métier, mais aussi d’un service, et d’une entreprise.

Astrid -Assistante achat, chef de produit du pôle Design chez Smallable.

Quelles sont tes missions de stage ?

Mes missions vont de la création de fichiers d’achats au renvoi de cartons. Smallable est une start-up qui existe depuis 8 ans, nous sommes une quarantaine d’employés à travailler en open space. Le principe d’une start-up est que l’on attend de nous d’avoir la capacité d’être polyvalent et réactif.

Ce qui est intéressant c’est que je suis le produit de son sourcing dans les salons comme Maison et objet jusqu’à sa mise en ligne sur le site. J’épaule l’acheteuse senior dans la collecte des catalogues des marques, la création des bons de commande et des fichiers d’achat, qui sont les étapes préalables à la mise en ligne des produits. Ensuite vient la rédaction des fiches produits, la collecte des visuels auprès des fournisseurs ou bien la commande des produits afin de les faire shooter dans nos locaux. Enfin vient l’étape de la mise en ligne des produits. Puis, lorsqu’il y a des retours clients ou des défectueux cela passe par nos bureaux et c’est à moi de les renvoyer chez notre logisticien. En somme, mes missions restent très proches du produit en lui même. Parfois j’assiste la mise en place du merchandising de la boutique physique. Les tâches sont très variées et permettent de devenir polyvalent.

Quelle est la tâche qui jusque là t’a le plus plu ? 

Ce que j’ai préféré ce sont les salons, ça bouge beaucoup et cette émulation est très dynamisante. Une expérience très amusante car on rencontre nos fournisseurs, ce qui est l’occasion pour nous de renforcer les liens et on découvre des marques, les tendances à venir…

Quel est ton avis sur ce stage pour le moment ?

Ce stage m’a beaucoup apporté car il m’a non seulement appris le processus d’achat mais aussi la vie d’un produit en lui-même. J’ai la chance de pouvoir être très autonome ce qui donne le sentiment d’être plus qu’une stagiaire et de pouvoir m’impliquer dans mon stage.

MERCI ASTRID !

12999593_10209229158828772_699579321_o

12921105_10209109779004351_1614942660_n

Confessions de Lisa stagiaire chez Sessùn

Chaque semaine, nous vous présenterons le stage de fin d’études d’un élève en Master 2 sous la forme d’une mini-interview : Un moyen de vous – et de nous – donner une vision d’un métier, mais aussi d’un service, et d’une entreprise.

Lisa – Assistante de Collection chez Sessun, Marseille.

Quelles sont tes missions de stage ?

Au niveau du style : Je dois réceptionner et répertorier les tissus et fournitures pour le développement de la mise en collection, suite au salon Première Vision à Paris. J’accompagne l’assistante style dans la réorganisation de la tissuthèque.

Au niveau de la collection et production : Je réalise des dossiers de mise en collection en binôme avec l’assistante de collection et production (réalisation des dossiers techniques),
j’effectue le suivi des prototypes et réceptionne et prépare les envois de fournitures pour la mise en production.

Au niveau du design Textile : Je recherche et réalise les scénographies des points de vente pour la collection été 2016, et à venir la réalisation des books de la collection hiver 2016/2017

Pour le moment, j’ai surtout travaillé sur les produits de la gamme déco de l’entreprise, puisque Sessùn a lancé un concept store déco à Paris en fin d’année dernière.  Ces objets ne sont vendus qu’à Paris pour le moment, c’est vraiment pour créer une image de la marque « complète ». Je travaille beaucoup sur la customisation de ces objets, c’est beaucoup de travail manuel et créatif. Mi-mars nous avons lancé la collection « Sessun OUI » qui est la collection mariage, on a donc préparé tous les objets mariages. Je travaille beaucoup sur Illustrator et Photoshop pour les fiches techniques. Je travaille avec la personne qui s’occupe de la décoration et vitrine des magasins. Je fais aussi des moodboards, recherches, propositions de vitrines, je vais la suivre pour installer celles des boutiques de la région.

Quelle est la tâche qui jusque là t’a le plus plu ? 

La mission que je préfère est en fait mon projet de stage: il est vraiment cohérent avec ce que je souhaite faire plus tard, et me fait découvrir un autre domaine, la décoration. J’ai commencé mon stage en customisant les objets pour la collection « Sessun Oui », et je suis désormais en charge du développement de la prochaine exposition décoration sur un nouveau thème qui sortira en mai. Je m’occupe des recherches de tendances en faisant des moodboards, sélection d’objets, réalisation de fiches techniques… Ainsi que tous les éléments qui vont autour: création d’un logo spécifique à cette exposition, création d’un motif pour le papier de soie, recherche de fournisseurs… C’est un projet global et du coup super enrichissant.

Quel est ton avis sur ce stage pour le moment ?

Super positif ! J’avais déjà fait des stages dans de plus gros sièges, et le fait d’être dans une entreprise à taille humaine est vraiment génial car cela nécessite de savoir faire énormément de choses, c’est passionnant. Je touche à tout, je m’adapte, je bricole, je cherche les infos, j’aide les gens quand ils ont besoin, aussi bien pour des fiches techniques que pour des entrées de stock matières, mais également aider l’atelier en découpant des patrons… C’est un stage très complet avec une équipe au top.

Merci à Lisa !

12921105_10209109779004351_1614942660_n

img_5793

Confessions de Sophie stagiaire chez Uncle Jeans

Chaque semaine, nous vous présenterons le stage de fin d’études d’un élève en Master 2 sous la forme d’une mini-interview: Un moyen de vous – et de nous – donner une vision d’un métier, mais aussi d’un service, et d’une entreprise.

Sophie – Assistante Web Marketing chez Uncle Jeans, Marseille.

Quelles sont tes missions ?

Je dois alimenter les pages facebook Uncle Jeans, So jeans et Jean story ainsi que les pages instagram Uncle Jeans et So jeans. Je dois également créer des publicités payantes qui vont être diffusées sur les réseaux sociaux lors de grosses opérations marketing et suivre l’efficacité de ces pubs (clics, CPC, ventes, …), mais aussi créer des jeux-concours lors d’évènements particuliers (St valentin, nouvelle collection, …). Je suis en contact avec les blogueuses : suivre celles avec qui on collabore déjà pour mesurer leur efficacité et vérifier qu’elles postent suffisamment souvent ainsi que chercher de nouvelles blogueuses avec qui collaborer. Je fais également des photos portées et à plats des produits mis en scène pour alimenter instagram. J’assiste la DA et le graphiste sur certaines créations sur Photoshop (bandeaux des marques sur le site par exemple ou travail des photos shootées par les photographes). J’ai aussi d’autres tâches moins passionnantes comme mettre en ligne les photos des produits et donner un coup de main à l’envoi des colis.

Quelle est la tâche qui jusque là qui t’a le plus plu ? 

J’apprécie vraiment toutes les missions confiées car cela permet d’avoir un stage assez varié.

Quel est ton avis sur ce stage pour le moment ?

 Ce qui me plaît et qui est valorisant c’est l’autonomie dont je bénéficie et la confiance accordée par le reste de l’équipe. Bien que je sois encadrée à chaque nouvelle mission je suis quand même assez libre dans ce que je fais, le directeur marketing me tiens au courant de chaque décision et m’implique autant que les autres employés, j’assiste à toutes les réunions, je suis même formée sur un nouveau logiciel de suivi marketing (visibilité, parcours de l’utilisateur sur le site, ventes…) au même titre que le reste des employés. En fait je ne suis pas considérée comme une simple stagiaire et ça c’est vraiment top !

 

Page 1 sur 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén